LE THE PU ERH

Publié le 24/04/2014
Catégorie : Plantes chinoises

LE THE PU ERH


thé brûle graisses de Chine, YunNan


 Le Pu Er est un thé chinois post-fermenté. Entre boisson médicinale anti cholestérol et thé à la saveur boisée et épicée, le Pu Er est exceptionnel.
Le Pu Er (ou PuEhr ou encore PuErh) est un thé post-fermenté généralement compressé en galette, qui se bonifie en vieillissant.

 

Il existe deux types de Pu Er :

Le Pu Er Sheng Cha
A l'issue de sa fabrication et de sa compression, il va subir un affinage (post fermentation) qui peut durer plusieurs dizaines d'années. Il est traditionnellement présenté dans un emballage à dominante verte.

Le Pu Er Shu Cha

Il subit une post-fermentation accélérée et contrôlée, durant un à trois mois.
C'est une méthode récente, mise au point en 1970, pour reproduire en quelques mois le goût des vieux Pu Er. Il est normalement présenté dans un emballage à dominante rouge.

L'histoire du Pu-erh

L'histoire du Pu Er remonte à la dynastie des Han de l'Est (23-220 EC) mais, il commence vraiment à être connu et produit à grande échelle sous la dynastie des Tang (618-907 EC). Il doit son nom à la ville de Pu'Er, un centre important du commerce du thé, notamment entre la province du YunNan et sa voisine du Tibet, via la Route du Thé et des Chevaux ????). Le PuEr est alors compressé pour en réduire le volume et le rendre plus facilement transportable et bien souvent à dos d'hommes. A cette époque, le Pu Er est nommé JinCha (??, littéralement thé compressé) et est utilisé principalement comme médicament.

 

Les vertus du Pu-Erh

En effet, on lui prêtait, empiriquement, de nombreuses vertus médicinales :

 

  • Activation du métabolisme du foie
    (facilite la digestion des graisses et dissipe les effets de l'alcool).
  • Réduction du taux de mauvaises graisses dans le sang.
  • Aide à la perte de poids. - Décontractant et réducteur du stress.
  • Renforcement du système immunitaire.

 

Depuis quelques années, la recherche scientifique moderne a prouvé ce que les Chinois savaient depuis des siècles : le Pu Er a les vertus suivantes :

- anti cholestérol (Réduction du mauvais et augmentation du bon).

- anti tryglycérides. - perte de poids et de tissu adipeux.

- stimulation de l'activité du foie.

- réduction des risques de maladies cardio-vasculaires.

 

En 2010, des scientifiques de l'université des sciences et techniques de l'alimentation du YunNan ont isolé la Théabrownine, un bon candidat pour expliquer des effets du Pu Er sur le métabolisme des graisses.

 

Provenance et culture

Pour avoir droit à l'appellation Pu Er, ce thé doit impérativement provenir du cultivar YunNan Da Ye Zhong, une variété de Camelia sinensis à grandes feuilles.

 

 

Le Pu Er est principalement et originellement produit dans la province du Yunnan, mais on en trouve également au Guangxi (Sud de la Chine) et au Vietnam. Au YunNan, les quatre zones importantes de production du Pu Er sont XiShuangBanna et Pu'Er (Simao), dans le sud de la province. Lincang et Baoshan, dans le centre ouest.

 

Comme c'est le cas pour certains grands vins, l'âge des théiers va grandement conditionner la qualité du produit final. C'est, aux dires des spécialistes, l'un des critères les plus importants avec les conditions de cultures. Les Pu Er grands crus étant manufacturés à partir de feuilles de théiers sauvages âgés à très âgés (plus que centenaires) poussant en pleine forêt, sans intervention humaine. Comme c'est le cas pour le fromage, le Pu Er n'a pas la même qualité toute l'année et les récoltes de printemps sont les plus prisées.

Viennent ensuite la durée et la qualité du stockage. Les spécialistes de Chine, contrairement à ceux de HongKong, préfèrent un stockage sec plutôt qu'humide. Les Pu Er Shu peuvent être consommés après trois ans de maturation mais, les Pu Er Sheng ont besoin d'au moins 5 ans pour perdre leur astringence.

 

En conclusion et malgré ses propriétés réelles et avérées, réduire le Pu Er à un thé "brûle graisses " serait une maladresse. Le Pu Er est un thé atypique, avec une saveur entière, presque saturée, quelque chose qui fluctue entre le cuir, le bois et les épices. En Chine bien plus qu'une simple boisson médicinale, il jouit d'une culture plusieurs fois centenaire et d'une diversité exceptionnelle qui rappelle celle qui existe pour le vin ou le fromage.

 

 

Philippe VANNIER

 

NB / Pour plus d'informations sur le Pu Er, consultez le site thécalin

ThéCalin, thés de Chine..



Copyright La Dietetique du Tao . Tous droits réservés