LA CONSTIPATION

Publié le 06/05/2014
Catégorie : Diététique curative

LA CONSTIPATION


Voici un sujet qui concerne à en croire les statistiques bon nombre de français (et encore plus de françaises!) sous une forme plus ou moins chronique et dont les causes sont extrêmement variées.


Définition

Par constipation, nous entendons une difficulté dans l’évacuation des selles, ce qui peut produire de la douleur à la défécation, des selles sèches le plus souvent (mais non obligatoirement), et surtout une raréfaction des selles (allant parfois jusqu’à une selle tous les 5, 6 jours dans les cas sérieux et jusqu’à l’occlusion intestinale dans les cas graves).

On considère généralement qu'il y a constipation lorsque la fréquence des selles est inférieure à 3 par semaine.


Remarque : Beaucoup de gens "s'habituent" hélas à leur constipation et ne savent plus ce que sont des "selles normales" : Il faudrait normalement aller à la selle tous les jours. Les selles doivent être bien moulées, brun clair, de peu d'odeur, évacuées relativement rapidement et sans douleur.

 

 Quelques chiffres

  • En France, on estime que 1 personne sur 5 souffre de constipation.
  • La majorité des personnes souffrant de constipation sont des femmes (80%) et des personnes âgées.
  • En France, c'est plus de 50 millions de boites de laxatifs sont vendues officiellement chaque année!
  • D'autre part, toujours en France, il a été estimé à 28 millions le nombre de personnes souffrant de troubles fonctionnels des intestins (T.F.I) : douleurs, gaz, diarrhées, constipation, colites, etc.

 

 Causes les plus fréquentes de la constipation

  • Le stress prolongé
  • Les tensions émotionnelles (colère, frustration, ressntiments, peurs...)
  • Le manque de fibres dans l'alimentation
  • Une absorption insuffisante de liquides.
  • La sédentarité, le manque total d'exercice physique
  • Certains médicaments (dont l'excès de laxatifs).
  • Ignorer systématiquement son besoin d'aller à la selle
  • La grossesse.


Remarque : dans le cas spécifique de la constipation des tout jeunes enfants, des études on montré que l'intolérance au lait de vache était facteur de constipation.

 

 

 Le point de vue de la médecine chinoise


En médecine chinoise, la constipation peut correspondre à plusieurs syndromes mais que l’on peut finalement regrouper en deux grandes familles :

Les constipations de type « plénitude » :

- Accumulation de chaleur
- Stagnation de l’énergie du Foie

Les constipations de type « vide » :

- Vide de Qi de la Rate
- Vide de sang
- Vide de Yang

 

DIFFERENTS TYPES DE CONSTIPATION
selon la médecine chinoise

 

A ces deux familles nous pouvons rajouter : la constipation par accumulation de froid dans les intestins (syndrome rencontré beaucoup plus rarement et non abordé ici). Ces divers syndromes sont repris plus bas et explicités dans l'aspect diététique.


Remarque : ces deux familles peuvent avoir en commun le syndrome : « sécheresse du Gros intestin ». Ce qui veut dire que chaleur, stagnation ou vide peuvent entraîner un manque de liquides, particulièrement au niveau des intestins.

En pratique, nous rencontrons beaucoup de constipation par stagnation de l’énergie, pour des raisons de stress, de tensions émotionnelles, surtout chez les femmes. Cette « stagnation » peut elle-même engendrer de la chaleur et assécher les intestins, entraînant alors des selles sèches, parfois en forme de « crottes de chèvre ».

L’autre type de constipation souvent rencontrée est la constipation par vide. Celle-ci concerne plus particulièrement les personnes âgées, les femmes qui viennent d'accoucher. Il y a dans ce cas déficience ( de Qi , de Yang, de sang, ..) pour humidifier et/ou faire progresser les selles. La défécation demande souvent de gros efforts et entraîne souvent une grande fatigue juste après la selle. A noter que dans ce cas, les elles ne sont pas forcément "sèches".

 

LES TRAITEMENTS

Même si l’acupuncture et la phytothérapie se révèlent très efficaces pour traiter la constipation, on n’oubliera pas la diététique, ici incontournable surtout lors de constipation chronique. Celle-ci demande d’ailleurs souvent un traitement prolongé (plusieurs mois, voire plus), surtout si la personne a eu recours à des laxatifs.

 

 ASPECTS DIETETIQUES

Selon ce qui a été exposé précédemment, le traitement des deux grands types de constipation est assez différent et c'est pourquoi il est nécessaire de bien faire la distinction.

 

1. La constipation de type plénitude

 

CHALEUR PLENITUDE

Les signes : selles sèches, douleur abdominale, mauvaise haleine, rougeurs, soif, urines rares et foncées, langue rouge avec enduit jaune, pouls rapide.

Dans le cas d’une Chaleur-plénitude, les mauvaises habitudes alimentaires ( excès de carné, de fritures, d’épicé,..) sont souvent à l’origine de la constipation. Il est donc impératif de suivre les recommandations alimentaires et de faire une diète ! 

STAGNATION DE L'ENERGIE DU FOIE

Les signes : selles souvent en "crotte de bique", distension abdominale, douleurs aux hypocondres, renvois, irritabilité, parfois nausées, parfois fatigue, gaz, langue normale ou légèrement rouge sur les bords, pouls en corde...

Dans le cas de la stagnation de l'énergie du Foie, c’est le stress et/ou les causes émotionelles qui sont le plus souvent en cause. Tous les outils de la médecine chinoise (acupuncture, massage, phytothérapie, hygiène de vie …) peuvent alors être utilisés.

 

STRATEGIE ALIMENTAIRE

"Dégager en rafraîchissant, en dispersant"

Privilégier :

  • Les aliments de nature fraîche voir froide (si chaleur marquée). Dans ce dernier cas (chaleur-plénitude) les aliments crus et froids peuvent être bénéfiques.
  • Les aliments humidifiant et lubrifiants comme certains jus de fruits : jus de raisin , jus de mûres, jus de pruneaux, jus de pommes, de poire, etc.
  • La consommation de fibres alimentaires (ex :figues, abricots, banane...) pour faciliter l’expulsion des selles
  • Boire plus d’eau ( 1 l à 1,5 l par jour). Parfois un verre d’eau légèrement salé pris le matin à jeun suffit à disperser la chaleur et mobiliser les selles.
  • Le jus de radis noir (1 verre par jour) peut être bénéfique. Consommez, si vous le tolérez, de la compote ou de la confiture de rhubarbe, d’oranges amères.
  • Consommez des fruits secs au petit déjeuner par exemple comme : pruneaux secs, figues sèches, abricot secs, amandes, pignons de pin...
  • L’huile de ricin ou l’huile d’olive ( 1 cuillère à soupe le matin) sont également de bons laxatifs ou purgatifs doux.

Eviter :

  • Les aliments pimentés, chauds, asséchants (sautés, grillés, fritures, épices, condiments forts…)
  • Les charcuteries grasses, les viandes rouges, le gibier
  • Le chocolat
  • Le café
  • les fromages
  • Les alcools, le tabac

 

HYGIENE DE VIE

Afin d'apaiser les tensions, privilégier :

  • la relaxation
  • La sophrologie, le yoga, le Qi Gong
  • La gymnastique douce : faire des exercices réguliers

Les massages (incluant le massage du ventre)

Et éviter de manger dans le stress !

  

2. La constipation de type vide

 Il s’agit de traiter à la fois le symptôme et le fond qui est ici une déficience.

Vide de Qi : Fatigue, épuisement après la selle, teint pâle, langue pâle, selles non obligatoirement sèches...

Vide de sang : Selles sèches, teint terne et pâle, vision faible ou brouillé, parfois vertiges, crampes...

Vide de Yang : Frilosité, fatique, épuisement après la selle, faiblesse des lombes et des genoux, urines fréquentes et claires...

A la différence des cas précédent, on évitera ici de manger cru ou froid.

 

STRATEGIE ALIMENTAIRE

Dégager en tonifiant, (voire parfois en réchauffant)

Privilègier :

  • Les légumes et fruits frais mais mangés plutôt cuits.
  • Les aliments humidifiants comme les fruits et les légumes peuvent être consommés sans excès
  • La consommation de fibres alimentaires (ex : figues, abricots séchés, noix de coco déshydratée, pain semi-complet, carottes...)
  • Boire plus d’eau ( 1 l à 1,5 l par jour). On évitera cependant de boire froid ! Les tisanes légèrement laxatives sont plus indiquées.

 

Si vide de sang : voir les aliments conseillés pour le vide de sang

Si vide de Qi : voir les aliments conseillés pour le vide de Qi

Si vide de Yang : voir les aliments conseillés pour le vide de Yang


Eviter :

  • Les aliments pimentés, chauds, asséchants (sautés, grillés, fritures, épices, condiments forts…)
  • Les repas trop copieux
  • Les charcuteries grasses, les viandes rouges, le gibier
  • Le chocolat, le café , le thé fort,
  • les fromages fermentés
  • Les alcools, le tabac

 

HYGIENE DE VIE

  • Maintenir un minimum d’activité physique si cela est possible.
  • Le massage du ventre dans le sens des aiguilles d’une montre est ici aussi tout à fait recommandé
  • L’emploi de bouillote si le ventre est froid peut être également bénéfique.
  • On se protègera dans tous les cas le ventre afin d’éviter d’attraper froid sur l’abdomen.

 

QUELQUES ALIMENTS UTILES EN CAS DE CONSTIPATION


MIEL
SESAME
CAROTTE
POUSSE DE BAMBOU
BANANE
RHUBARBE
FIGUE
PECHE...

 

Toutes les propriétés de ces aliments sont developpés dans les formations "Diététique du tao " et quelques exemples de recettes curatives sont également présentées ...

 

 

 

Copyright Ladietetiquedutao .Tous droits réservés