LE MISO

Publié le 09/05/2014
Catégorie : Aliments

 Le MISO

Remède royal de l'irradiation

 

HISTORIQUE

Le 9 août 1945, la bombe atomique fut larguée sur Nagasaki. La radiation atomique mortelle s'étendit sur la cité rasée. Un grand nombre de personnes connut une mort agonisante. Mais pour un petit nombre, ce fut un miracle. L'hôpital du DR. Shichiro fut détruit, mais aucune des personnes travaillant à l'hôpital ne souffrit ou mourut de radiations. Au cours des années qui suivirent, le Dr. Akizuki et le personnel de son hôpital travaillèrent en contact rapproché constant avec les victimes ayant survécu au bombardement, dans des secteurs de la ville sévèrement détruits et hautement radioactifs. Intéressé au plus haut point par ce singulier phénomène, le Dr. Shishiro avança l'hypothèse que cette heureuse situation était le fait de leur consommation quotidienne de soupe au miso (extrêmement yang alors que la radioactivité est extrêmement yin) selon la classification du TAO) Il espérait cependant qu'une étude scientifique du dit phénomène lui fournirait un jour une réponse complète.

On a pu retrouver dans ses notes :

" (…) il y avait à l'hôtel un stock important de miso et de tamari. Nous avions aussi une grande provision de riz complet et de wakamé (algue utilisée pour faire un court bouillon ou la soupe au miso). J'avais nourri mon personnel au riz complet et à la soupe au miso un certain temps avant le bombardement. Aucun d'entre eux ne souffrit de la radiation atomique. Comment la soupe au miso pouvait elle prémunir contre la radiation ? La science pourra un jour donner une réponse ferme à cette question si on permettait aux gens de fournir des éléments aux fins d'expérience… "

 

UN CONDIMENT VENU D'ORIENT

Invention japonaise, le miso est une pâte d'aspect noirâtre obtenue à partir d'un mélange de soja fermenté, de sel marin et d'un enzyme de démarrage de la fermentation appelé KOJI contenant l'aspergillus oryzae. Dans les pays où le SOJA FERMENTE est un aliment de base, les maladies cardiaques et les différentes formes de cancer totalisent des taux significativement plus faibles…

Les Orientaux consomment du soja, mais seulement de manière transformée car à l'état brut, il n'est pas très digeste et contient des éléments qui empêchent l'assimilation des protéines.

 

CHELATEUR DES METAUX LOURDS
ET PROTECTEUR CONTRE LA RADIOACTIVITE

Ce n'est qu'en 1972 que les chercheurs japonais, parmi lesquels le docteur Morishita Keiichi, découvrent enfin que le miso contient de l''ACIDE DIPICOLINIQUE, un alcaloïde qui offre la particularité de chélater les métaux lourds tels que le strontium radioactif, le plomb, le mercure, le cadmium…et de les éliminer par les voies urinaires.

A l'époque, cette découverte fit la une des journaux japonais. Depuis, les autorités des grandes villes japonaises ont recommandé aux agents de la circulation (ceux qui règlent le trafic aux grandes intersections) de prendre leurs 2 bols de soupe au miso quotidiens, afin de favoriser l'élimination des polluants auxquels ils sont exposés. Cette histoire des docteurs Akizuki et Morishita est citée dans " The Book of Miso " de William Shurleff et Akiko Aoyagi (1946, 1983 et 2001). Depuis, d'autres études sont été menées sur cette question. En 2001, Ohara et son équipe ont observé que plus la fermentation du miso est longue et plus il offrait une protection efficace contre les radiations.

RAPPEL :

La chélation est un procédé physico chimique qui conduit à la formation d'un complexe entre un ion métallique positif et une substance organique. Le complexe résultant étant stable, inactif, non toxique, soluble et facilement éliminé par voie rénale, la chélation constitue une méthode thérapeutique ayant un intérêt pour éliminer des substances indésirables ou nocives pour l'organisme. Ainsi, elle trouve notamment des applications pour l'élimination des substances radioactives nocives, de même que dans le traitement des intoxications par les métaux ou de certaines maladies caractérisées par une accumulation de métaux dans l'organisme (maladie de Wilson, hémochromatose, par exemple). ANTI RADIOACTIF, ANTI ALLERGIQUE Selon le Dr. Morishita , le miso renferme de la zycobine capable de s'associer aux substances radioactives susceptibles d'être ainsi éliminées avec les excréments. Le miso s'avère donc très utile pour empêcher les maladies engendrées par les irradiations et les pollutions liées aux nouvelles technologies du nucléaire. D'après ce médecin, le miso combat également les allergies. Pour guérir un état allergique, il convient de renforcer la fonction intestinale. Le miso y parvient grâce à la production de bactéries pendant la fermentation qui aideront à briser les molécules de protéines complexes ingérées.

 

AIDE A LA DIGESTION ET SANTE GASTRO-INTESTINALE

Peu importe le nombre de fois que l'on consomme du miso non pasteurisé, celui-ci agit sur le fonctionnement du système gastro-intestinal à chaque fois. En effet, son contenu en plus d'une cinquantaine d'enzymes différents (digestives, entres autres), en lactobacilles et autres micro organismes utile sen font un aliment qui :

 

PROPRIETES DU MISO

  • Améliore sensiblement la digestion ainsi que l'absorption et l'assimilation des aliments (action des enzymes).
  • Régularise l'ensemble des fonctions digestives tout au long du tractus (action des enzymes et des lactobacilles)
  • Enrichit la flore intestinale (action des lactobacilles)
  • Permet d'atténuer les symptômes de la plupart des troubles gastro-intestinaux : reflux gastrique, acidité, brûlures, ulcère, syndrome de colon irritable, constipation, flatulence, diarrhée, constipation, flatulence, maladie de Crohn et symptômes de la candidose (action des enzymes, des lactobacilles et des composés obtenus par les interactions).
  • Permet de surmonter certaines allergies et intolérances alimentaires, par exemple les intolérances au lactose, et au gluten (action des enzymes)

 

 

SOURCE DE PROTEINES

Le miso renferme de nombreuses bactéries favorables à la flore intestinale. Dans l'intestin grêle, ces bactéries digèrent et assimilent nos aliments. En leur absence, même les aliments sains seront mal utilisés par l'organisme. Bien que la protéine de soja ne soit pas complète, il n'en demeure pas moins que le miso est un aliment qui possède beaucoup d'acides aminés sous forme libres. Si les protéines animales provoquent putréfaction et acidose, le miso ne produit jamais cet effet. Le miso chasse la putréfaction causée par la protéine animale.

 

RAPPEL POSOLOGIES

En cas de pollution radioactive :

1 cuillère à café de la pâte dissoute dans un bol d'eau chaude 4 fois /jour

En préventif : 1 bol matin et soir

Suite à une radiothérapie : une cuillère à café 4 à 5 fois par jour dans une tasse d'eau chaude, pendant 2 semaines.

ACHAT COMMANDE :

En boutique diététique
ou
Laboratoire Source Claire

* Source Claire (envois postaux)
BP32 – 91650 Breux – Jouy

T 01 64 58 64 82
F 01 64 58 45 34

 

  

Michel DOGNA

"Le journal Michel DOGNA"

N°90 Avril 2011

 

 

 

Copyright La Dietetique du Tao . Tous droits réservés